Semaine 14 – Latitude 37 : Murcie


Après une étape longue et éprouvante de 141 km j’arrive, de nuit, à Molina de Segura. Je suis épuisé. Heureusement je suis bien accueilli par Rafael qui m’hébergera pour la nuit.
En discutant avec lui du projet Latitudes Food, il me conseille vivement d’aller déjeuner dans un restaurant à Murcie, un endroit sympa dans le même thème !

J’acquiesce tout en me disant que je n’irai pas car j’ai beaucoup de route et que je dois partir tôt…

Cuisant échec ! Le petit déjeuner et nos discussions durent… Premier coup de pédale, il est 10h. Je passe à Murcie, il est presque midi… autant dire l’heure de manger… et si j’allais donc rendre visite à Foodtopia ?

C’est son nom. Ce petit restaurant – que l’on ne trouve pas si l’on ne connaît pas – est ouvert au sein d’une sorte d’hôtel d’entreprises à côté de la cité universitaire.
Les espagnols mangent tardivement lors de leur pause déjeuner. Je suis en avance. Il n’y a personne quand j’arrive. J’ai le temps de prendre connaissance des lieux. Une petite entrée sous une sorte de véranda, où derrière une table, un grand espagnol barbu me demande ce que je désire pour déjeuner.

Derrière lui un étalage de bocaux remplis des mets du jour. La carte est (très) limitée. Au choix deux entrées, deux plats et un dessert, à emporter ou à consommer sur place.

A l’intérieur une salle de restaurant très chaleureuse et conviviale m’attend et derrière le bar deux employés ont l’air de jongler entre les différents postes de travail.

Jusque-là rien d’extraordinaire me direz-vous, sauf que si la carte est limitée c’est que la philosophie de ce restaurant respecte plusieurs principes dignes de Latitudes Food.

  • Tous les aliments sont transformés et cuisinés directement sur place dans une petite cuisine fonctionnelle de 60m2. Hors de question de faire appel à des produits déjà préparés ;
  • Pas de plastique ici ! Objectif limiter les déchets. Ce qui explique les bocaux en verre réutilisables que l’on emporte contre une consigne ;
  • Des plats basés sur une réduction des produits carnés en favorisant ainsi une diversité des aliments ;
  • Logistique zéro kilomètre. Avec des aliments qui proviennent des environs de la ville.

Et le tout pour un budget moyen de 4€ ! En favorisant des aliments locaux, de saison et non transformés le résultat est aussi pour le porte-monnaie. Et pour son fondateur, que l’on me fait rencontrer, l’alimentation saine ne doit pas être réservée à une caste.

Et en effet, 14h – oui j’ai beaucoup traîné – les espagnols quittent leur boulot, affluent de toutes parts pour venir déjeuner ici. Et si j’en crois l’habit (bien qu’il ne fasse pas le moine…) ouvriers, employés de bureau, étudiants… se retrouvent ici en toute convivialité.

Le ventre bien rempli, je reprends le vélo en me disant que c’est un projet à transposer en France…

Plus d’informations sur foodtopia.eu

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.